Archives pour l'étiquette Sanction

Incidents Charleroi-Standard, le Standard va en appel !

Le Standard, via son avocat Grégory Ernes, a décidé d’aller en appel contre les sanctions infligées jeudi en début d’après-midi par la Chambre extraordinaire de la Commission des Litiges de football rémunéré de l’Union belge de football.

La Chambre extraordinaire de la Commission des Litiges de football rémunéré a décidé jeudi qu’aucun point ne serait attribué à l’issue de la rencontre Charleroi-Standard arrêtée à la 68e minute par l’arbitre Serge Gumienny en raison du comportement des supporters des deux clubs. Le Standard menait 1-3.

Le Standard devra en outre jouer un match à huis clos. Le sursis qui concernait un autre match à huis clos (infligé le 2 mars) a lui été levé. Ce seront donc deux matchs à bureaux fermés que devra observer le club de Sclessin.

Grégory Ernes, avocat du Standard, a immédiatement annoncé la volonté des ‘Rouches‘ de se pourvoir en appel après l’annonce de la décision des instances fédérales. « Le Standard n’accepte pas cette sanction. Le club va employer tous les moyens juridiques pour combattre cette décision. En première instance nous allons nous rendre devant la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS). Si nécessaire nous irons devant le tribunal civil. Il est quand même étranger que 24 heures après la comparution il y ait déjà une décision. Cela pose des question sur la correction juridique. »

Pierre Locht

Pierre Locht, directeur juridique du Standard, n’est pas non plus d’accord avec la sanction. « C’est injuste et sans précédent qu’un club soit puni de manière sportive pour le comportement de ses supporters. Ce n’est pas la première fois qu’un match est arrêté en Belgique. C’est la première fois que pour cette raison des points soient retirés », a-t-il déclaré.Pierre

Source: Sport BE

 

Incidents Charleroi – Standard : vers des recours

La Chambre Extraordinaire de la Commission des Litiges a rendu sa sanction ce jeudi à 13H :

  • Aucun point ne sera attribué pour le match Charleroi – Standard du 4 décembre dernier ;
  • Le Sporting de Charleroi est sanctionné d’une amende de 5000 euros et d’un match à huis clos avec sursis ;
  • Le Standard de Liège est sanctionné d’une amende de 5000 euros et d’un match à huis clos ainsi que la levée du sursis de l’an dernier.

Cette décision rend le Standard responsable du fait des supporters du Sporting de Charleroi. Ceci est totalement contraire à plusieurs principes fondamentaux du droit, mais aussi aux règlements de la FIFA, de l’UEFA, de la PRO LEAGUE et de l’URBSFA elle-même.

Le Standard de Liège ne peut donc pas accepter cette décision et va maintenant examiner les différents recours qui s’offrent à lui. 

Communication officielle du Standard de Liège

UEFA et sanctions disciplinaires

Chers supporters, comme vous le savez déjà certainement, notre dossier disciplinaire auprès de l’UEFA a malheureusement connu de nombreux développements lors de nos dernières campagnes européennes (et même encore lors du dernier match à l’Ajax) : utilisations d’engins pyrotechniques (fumigènes, pétards…), jets d’objet sur le terrain, escaliers et voies d’évacuation encombrés, messages à caractère politique…

Notre club encourt à chaque fois de lourdes amendes et d’autres sanctions plus importantes pourraient suivre (match à huis-clos…).

Dès lors, il nous semble fondamental de sensibiliser à nouveau chaque supporter de notre club à cette situation afin que tout le monde prenne conscience que tout infraction future au règlement disciplinaire de l’UEFA pourrait avoir des conséquences désastreuses pour tous.

Communication officielle du Standard de Liège

Le leader des Ultras Infernos acquitté de sa condamnation !

Ultras Inferno '96 logoRTL Info nous indique que le leader des Ultras Infernos a été acquitté de sa condamnation d’interdiction de stade de 8 mois et de son amende de 400 euros.

Telle a été la décision rendue mardi par le Tribunal de Police de Mons, appelé à rejuger l’affaire.

Mardi, le Tribunal de Police de Mons, appelé à rejuger l’affaire, a reconnu que l’enquête avait été bâclée et que la responsabilité du supporter ne pouvait pas être engagée.

En janvier 2015, les Ultras Infernos avaient accueilli Steven Defour, alors passé à Anderlecht, avec un large tifo où l’ancien Standardman était représenté décapité par un personnage armé d’un sabre et portant un masque. Le responsable des Ultras Infernos avait écopé d’une interdiction de stade de huit mois, assorti d’une amende de 400 euros.

 

Source RTL Info

Incidents survenus lors du déplacement à l’AJAX

La Famille des Rouches nous demande de diffuser le courrier reçu du président Bruno VENANZI suite aux incidents survenus lors du déplacement à l’AJAX.

En voici un extrait:

[…]représentant les supporters du Stand de Liège, il m’apparait important de vous tenir informés des conséquences des incidents provoqués par une partie des supporters de notre club […]

[…] nous recevons ce jour une facture de l’Ajax […] qui s’élève à un montant de 50.000 €! […] qui viendra s’ajouter aux montants importants qui seront infligés comme sanction à notre club par l’UEFA […]

[…]il me semble essentiel que cette information soit transmise à l’ensemble des clubs de supporters afin que chacun puisse mesurer l’ampleur des conséquences qu’ont certains agissements sur le club […] sans parler des dommages pour l’image du Standard et des dangers pour l’intégrité physique des personnes présentes.

Les supporters sont les premières victimes d’une telle situation: […] l’image des supporters du Standard est écornée et les déplacements à venir n’en seront que plus compliqués. […]

Bruno Venanzi

Pour consulter le courrier en entier,  cliquer ici (fichier PDF)